Non classé

Livraison du Pino

Pour développer nos projets,  nous venons d’acheter un tandem Pino HASE. Ainsi, nous pourrons embarquer 2 enfants sur une monture adulte. C’est un nouveau départ. Après une première mise en main vigilante, ce nouveau vélo fait déjà partie de notre quotidien (courses, écoles, activités…). Il est adopté,  et par toute la famille!

IMG_0397Première sortie avec Gandhi

IMG_0399

Parlons un peu de cet été. Nous partons sur l’Euvélo 6, vers l’est, en Allemagne et en Autriche. Probablement entre Ulm et Vienne.

Merci à Philippe de Vélofasto pour ses bons conseils et sa disponibilité.

Guidoline

 Association Guidoline

Photo-Guidoline

L’atelier Guidoline de Rouen est un lieu pour réparer et apprendre à réparer son vélo. Tous les outils nécessaires à la réparation de votre vélo sont mis à votre disposition.

Nous ne sommes pas réparateur de vélos : c’est vous qui effectuez les réparations de votre vélo en bénéficiant des conseils apportés par nos permanents.

Pour bénéficier des activités de l’atelier, vous devez donc être adhérent(e) à l’association. En adhérant, vous participez au développement de l’atelier et soutenez notre projet.

Membre et administrateur de l’ADRESS, agence pour le développement de l’ESS en Haute-normandie, Guidoline repose sur les valeurs de l’Economie Sociale et Solidaire et de l’éducation populaire avec cette ambition d’entreprendre autrement autour d’un projet économique au service de l’utilité sociale, une mise en œuvre éthique et une dynamique de développement fondée sur un ancrage territorial et une mobilisation citoyenne qui participe au débat sociétal et révèle une alternative.

Toutes les infos sur : www.guidoline.com

Le long de la Lys

Flandre, le long de la Lys, entre Armentières – Gand – Armentières (191km)

J1 : Armentières – Courtrai (2h47 – 50km – 32.3max – 18.1moy).

Arrivée en fin d’après midi à Armentières. Bonne nuit avant d’enfourcher les vélos ce mardi matin. Direction le nord et la Belgique en longeant la Lys, la Leie comme on en dit en flamand. Petite route le long du halage bien agréable, traversant les villages. Halte à Warenton et la cathédrale de la Lys, puis Comines. Les paysages ne sont pas inoubliables mais l’architecte des bourgs est si dépaysante. Une cinquantaine de kilomètres et nous voilà à Courtrai. Village détruit lors de la Grade guerre où il ne reste que deux tours médiévales et les béguinages, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. On se pose à l’hotel Broel, douche puis balade dans le centre… pour finir dans un resto mexicain, au bon souvenir de notre Yucatan.

P1070007Titi devant le beffroi d’Armentières…

P1070013Sur les traces du Danny…

P1070017… Boon

P1070008A notre rythme.

P1070030Chez les Belges…

P1070045… une fois!

P1070054Le repos du guerrier. Phase 1 de décompression = terminée

P1070059On the Golden « Kortrijk » gate

P1070063Courtrai’s centrum

P1070129Béguinages… pour une reconversion?

J2: Courtrai – Gand (5h11 – 96km – 32.7max – 18.5moy).

On décolle à l’aube… euh, 11h en fait. Le réveil s’est fait en douceur et petit déjeuner gargantuesque pour Polo. En fait, ce n’est pas un mais deux petits dejs: un sucré et un salé. A la flamande quoi! On reprend les machines, le bidon tout plein de calories à éliminer. C’est sans doute ce qui a motivé Titi à se tromper et rallonger le parcours d’une trentaine de kilomètres le long du canal vers Rooselare. On va dire ça comme ça. Elle pense au petit ventre de son homme sans doute. Ce sera donc une bonne étape de 96km, entre villages (Deinze…), pâtures et canal. On bouclera la journée par les quartiers résidentiels, plutôt cossus de Gand. On est pas loin de Wisteria lane! Soirée dans Gand, toujours aussi magnifique… voire plus jolie, 6 ans après notre première visite. On s’était juré de ne pas quitter la Belgique sans avoir goûté une bonne carbonade flamande. C’est fait et c’est bon!

P1070080Sympa la zone industrielle! Innovons! Un petit détour de 30km vers Rooselare.  Comme quoi, suivre un canal, ce n’est pas toujours si simple.

P107009296km, les cuisses commencent à grincer!

P1070109Bière de Gand?

P1070106Petite soirée au coeur de Gand

P1070075…6ans après, et les premiers cheveux GRIS!
L’âge de raison peut être?

J3: Courtrai – Armentières (2h23 – 45.6km – 27.9max – 18.8moy).

Lever plus tôt pour rejoindre la gare de St Peters à 5min. On prend le train pour rejoindre Courtrai et écourter la dernière étape. Une quarantaine de kilomètres tranquilles et le soleil est toujours là. Pique-nique et café en terrasse à Warenton. On récupère la voiture à l’hotel Joly et on retrouve nos petits.

P1070121

Gare de St Peters. Et oui la France a du retard sur les transports urbains en vélo.

P1070123On troque le vélo pour le train.

Mundubicyclette

Petit coup de projecteur pour notre coup de coeur de ce début d’année.

Une rencontre qui ne laisse pas indifférent et qui fait avancer nos projets.

C’est Andoni et Alice Goffart, un basque et une belge partis 7ans autour du monde, seuls puis en famille…

Depuis le retour (été 2013), ils participent à de nombreux festivals et salons. N’hésitez pas à aller à leur rencontre et acheter leur dvd sur ce grand périple.

 » Notre aventure commence en juin 2002, quant au détour d’un parc, on rencontre un cycliste bruxellois de retour d’un voyage en Afrique.

Cela fesait un bout de temps que nous voulions partir à l’aventure, nous avions désormais trouvé notre moyen de transport, la bicyclette. Le temps de mettre de l’argent de coté, d’acheter nos montures, notre tente, de donner nos préavis et un beau jour, le 6 juin 2004, nous enfourchons nos bicyclettes pour la première fois… et nous voilà partit, vers l’Orient, à vélo.

Trois ans, trois mois et trois jours plus tard, nous rentrons chez nous avec l’idée de passer à autre chose. Rapidement notre fille, conçue quelques pars dans un désert Texan, voit le jour. Andoni reprend le boulot. Je commence le montage d’un diaporama… On tente de se réinserer à la vie urbaine… mais… la route nous rapelle et l’envie de voyager avec notre fille.

Au printemps 2010 nous repartons donc avec Maïa, pour un voyage sans durée, ni destination, juste l’envie de vivre la route, vivre le moment tels qu’il se présente. En chemin, son frêre Unai voit le jour à Samaipata, en Bolivie, puis nous continuons l’aventure à 4 jusqu’en septembre 2013, où pour la première fois, Maïa, 6 ans, prend le chemin de l’école.

Nous voyagerons 7 années à travers une cinquantaine de pays et pédalerons pas moins de 75.000 km.

Cette page internet fut actualisée pendant le voyage, au gré de nos déplacements. Nous y racontons petit à petit, en récits, photos et vidéos, notre vie sur la route, nos impressions des pays qu’on traverse, la vie de nos hôtes,. »

Toutes les infos sur : www.mundubicyclette.be

 

Sorties d’hiver

Quelques petites balades  d’automne et d’hiver. Gandhi poursuit l’apprentissage de l’autonomie avant notre périple de cet été… On vous en dit plus bientôt…

P1060922Place des cyclistes

P1060871Slalom à Bois l’Evêque

P1060866…ça décoiffe, wouhouuuuuuuuu

P1060865On se restaure

P1060782… en mode tout terrain

P1060843Je me mets en condition

P1060845Dans les starting-blocks

P1060848Maman, je t’attends!

P1060974Entre relief et mouton sur la route d’Emma Bovary!

Une légende

On vous présente une légende: Heinz Stucke. Plus de 593 000 km au compteur.et oui, vous ne rêvez pas, c’est exactement 593625km (au 17 février 2014). 250 pays en plus de 48 ans de pédalage… bref. RESPECT M.Stucke.

Certains se demandent comment peut-il faire. On vous oriente donc vers son site pour en savoir plus:

Inspiration

Ouverture de la page livre:

Quelques sources d’inspiration:

Damien Artero et sa planète D: Le grand détour.

Olivier et Amanda Boutard, et leur projet Globicyclette:

Sylvain Tesson et Alexandre Poussin et leur best seller: On a roulé sur la terre.

Claude Marthaler, qui en est à son 3ème récit: L’homme-frontière.

Jersey 2011

Nouvelle petite escapade pour ces vacances de la Toussaint sur Jersey, île anglo-normande. Pas de camping de prévu mais quelques kilomètres au compteur  (93km).

J1: De St Hélier aux Charrières
(31km – 2h28 de pédalage – 26.6km/h de max – 12.5km/h de moy).

Après avoir pris le « bat-tôt » à 7h, on arrive à St Hélier. On longe la baie de St Aubin jusqu’à « Corbière point » et son magnifique phare. Puis pique nique sur la baie St Ouen et visite du CI military museum… On bosse un peu quand même. Arrivée à l’hôtel vers 18h et plongeon dans la piscine pour se décontracter les mollets.

 

 Les deux loulous posent pour une pub 3SUISSES?
Justes heureux dans un vent de folie!
 Qui est dans le rétro… c’est Polo!
 Petit côte vers le mont Pinel
… et Titi exténuée!
Elle était raide celle-là. Bon, demain je récupère la charrette. C’est trop dur!
 C’est pas la vie de pacha ça? Dessiner au grand air.
J2: Des Charrières à St John
(23.54km – 1h58 de pédalage – 30km/h de max – 11.8km/h de moy).
Petite boucle avec peu d’ambition pour cette matinée. Les jambes sont lourdes et les yeux encore plein de sommeil! Mais quand il faut y aller… il faut y aller. Beaux panoramas en perspective depuis le côte Nord et visite du vignoble de La Mare… On ne va pas se laisser abattre quand même. Unique production locale. Les Français n’ont pas trop de soucis à se faire après cette dégustation peu convaincante. On retiendra surtout le cadre magnifique et l’accueil très sympathique. On va se réchauffer un peu dans un pub. Pas de bière, juste un bon chocolat chaud et une expérience inoubliable pour Gandhi (ou à oublier très vite pour les parents, tout dépend du point de vue).
 En villégiature autour de St John et son clocher en pierre!
 Mon premier pub… avec Papa et maman bien sûr!
J3: Des Charrières aux Charrières via Trinity et St Lauwrence
(30.5km – 2h35 de pédalage – 32.7km/h de max – 11.7km/h de moy).

Voilà, j’ai récupéré la charrette pour reposer un peu les mollets et les cuisses de maman. Mais ça va me piquer! Les petites pentes de Jersey vont laisser quelques traces! Mais le moral reste au beau fixe après la visite du zoo Durrell. Il en faut pour tout le monde, parents, enfants…animaux (euh, on en a pas mais on pense à eux quand même). Le cahier des charges de notre concept est respecté: vélo – patrimoine local – famille – environnement… = le compte est bon comme le disait mémé aux « Chiffres et des lettres ».
 Avec un peu de soleil
 … puis du tout terrain! Impressionnées les vaches? Euh…………..non.
 La vache made in JERSEY… et qui n’est pas du « new »!
 De magnifiques paysages sur la côte nord, au niveau de Sorel point et la baie de bonne nuit

J4: Des Charrières à St Hélier
(8km – 35min de pédalage -30.8km/h de max – 13.6km/h de moy).
8km seulement = Petits joueurs. C’est pour terminer tranquillement avant de reprendre le bateau en fin d’après midi. Descente dans la vallée de St Laurens et retour avec la civilisation de St Hélier. Visite pour Gandhi du fort d’Elisabeth. Très intéressant avant de se faire une balade pédestre cette fois-ci, sur l’estran de la baie St Aubin. Puis déjeuner dans un petit restaurant made in Caraïbes au bon souvenir du Commonwealth et pour le contraste avec le ciel gris et venteux de Jersey. On finira sur une note plus british et un bon muffin dans un café. La prochaine fois, on charge davantage le paquetage puisque l’on emmènera les frères pour une nouvelle aventure!

 La garnison monte la garde au fort d’Elisabeth… les Français et les Allemands n’ont qu’à bien se tenir