Ascension en Normandie

Nous voici partis pour une escapade familiale sur les Plages du Débarquement. L’occasion de fêter les 70ans de Christine… et à 16 cyclos les amis !

Jour 1 : Caen / Courseulles-sur-Mer (37.9km / 2h55 / 12.9moy / 27.7max)

Point de ralliement sur Caen. Petite mise en bouche pour commencer ce 1er jour. Le tout à un rythme de sénateur, certes. Mais le plaisir est ailleurs. Fin d’étape sur Courseulles-sur-Mer, petite station balnéaire, sur la www.velomaritime.fr . On longe le Canal de l’Orne depuis la cité normande, pause et visite du musée Pegasus à Benouville, avant le pique-nique à Ouistreham-Riva-Bella. Le ciel est couvert, mais pas de pluie. On attendra demain pour le grand soleil. Nuit, restaurant et anniversaire au restaurant de la Crémallière.

Chateau de Bénouville, Titi suivie de près par Anne-So et Martoune. Tour de France féminin !
1ère fois que l’on voit le pont levé à Bénouville

Jour 2 : Courseulles-sur-Mer / Port-en-Bessin (42.5km / 3h32 / 12.05moy / 37.6max)

On reprend les « bycloones » et avec un petit mal aux fesses pour certains. On poursuite sur la Velomaritime, en décrochant à l’intérieur des terres et dans le Bessin, pour arriver à Asnelles et Arromanches-les-Bains. On en profite pour voir le nouveau film au cinéma 360°. Pas mal, mais on préférait l’ancien. Déjeuner sur la plage et zou, on remonte la belle voie verte jusqu’aux Batteries de Longues-sur-Mer, où de nouveaux aménagements se terminent. Encore une belle étape, avant le panorama sur Port-en-Bessin et une descente sur les freins. On file commander les pizzas et soirée à la plage, au milieu des coquilles Saint-Jacques. Toute l’équipe va bien dormir.

La photo de « classe »
Le soleil se lève et les sourires qui vont avec.
Arromanches, sur Gold Beach
Beau panorama sur le Port artificiel depuis le cinéma 360°
Pause couverture pour le prochain guide
Les fameuses Batteries de Longues-sur-Mer, 20km de portée camarades !
A travers le bocage normand
Le trio

Jour 3 : Port-en-Bessin / Grandcamp-Maisy (39.5km / 2h52 / 13.7moy / 42.8max)

La sortie de Port-en-Bessin par une côte à 18% a le mérite de faire digérer le p’tit déj directo. Avec ou sans assistance, il faut monter. On poursuite sur la belle voit verte jusqu’à Sainte-Honorine-des-Pertes, et Colleville-sur-Mer. Temps de visite express au cimetière US. Toujours émouvant, et ça fait « plaisir » de revoir des touristes dans le Calvados. On emprunte pour la première fois, fraichement inaugurée au printemps 2022, la voie verte entre Vierville et Grandcamp-Maisy, en passant par La Pointe-du-Hoc. Quel régal et belle façon de conclure ce mini voyage. On a réellement l’impression de « voler » sur l’eau, même si on avance pas bien vite. Mais nous ne sommes pas pressés et cela s’appelle l’art de prendre son temps. Bravo aux collectivités pour la réalisation de ce tronçon. A copier ailleurs !

Sur le vélo de son père… en pensant bien à lui …
Toujours inspirant
Groupeto
Avec…
… ou sans power ?
Arrivée sur Grandcamp-Maisy
Falaises depuis la Pointe-du-Hoc
Facile le MIMI
Monument des Braves
Emotion garantie !
Nouvelle voie verte à partir de Vierville, un régal

2 Responses to Ascension en Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.