Eurovélo 6 – Ulm – Regensburg (2/4)

Ulm – Regensburg 2/4

 J1 : Ersingen – Ulm (33km)

 Après avoir remonté les vélos et surtout le Pino, décollage immédiat… enfin, il est déjà 13h. A ce sujet, un grand merci à Philippe de Vélofasto pour ses conseils. Nous partons avec un matériel adapté à nos besoins et nous le confirmons dès les premières journées.

 Pause pique-nique et nous arrivons à Ulm, depuis Ersingen pour la fête des bateaux. Ambiance festive garantie où la bière coule à flot. Des quais noirs de monde que nous devons quitter pour faire un détour par le centre ville et le quartier des pêcheurs.

Zoom : Ulm a la particularité d’avoir la plus haute cathédrale du monde. Avec ses 161,5 m, cette église gothique, construite à partir du XIVe siècle, n’a été achevée qu’en 1890. Ce record est souvent attribué à tort à la magnifique cathédrale de Cologne classée au patrimoine mondial de l’Unesco qui mesure elle 157 m.

La ville  est agréable mais la pluie nous empêche de nous attarder. Il est déjà 17h30 et il nous reste 17km avant le 1er camping. Nous décidons de trouver un hôtel… mais peine perdue, tout est complet. On finit… par hasard par trouver une auberge de jeunesse. Les enfants et surtout Gandhi assurent sous l’orage… les jumeaux sont frigorifiés et tremblent de partout… vite appelez la DASS. Pour une première journée, c’est un sacré baptême mais nous sommes soulagés de dormir au sec. Les cocos finiront avec papa et un petit film…

IMG_0773Mouillé? Alors juste un peu!

IMG_0777Sèche-linge improvisé…

P1070920Ivre ou fatigué?

IMG_0780GO!

J2 : Ulm – Offingen (45km)

 Il pleut des cordes ce matin et nous optons pour réserver une chambre d’hôte pour la fin de journée. Titi sort son plus bel allemand et se débrouille comme un chef. Bravo à notre guide, traductrice… tout et tout. De nombreuses personnes nous recommandaient la partie depuis Passau vers l’Autriche. Mais ce tronçon allemand est très agréable car beaucoup moins fréquenté et moins centré sur le Danube… On le verra bien assez comme ça par la suite. On roule à travers champs et le milieu rural bavarois… on adore. Nous traversons de jolis villages et faisons un petit goûter dans la charmante ville de Günzburg. Mais un orage survient et nous trempe pendant 10km jusqu’à Offingen. On nettoie le matériel au jet d’eau et on est bons pour une deuxième séance de séchage.

P1070902Maman et ses autres jumeaux?

P1070915Tel père, tel fils? En tout cas,  je suis très fier du mien.

IMG_0795Goûter avant l’orage.

IMG_0818Günzburg

IMG_0820

Günzburg too

IMG_0848Pourtant, il n’a pas de VTT!

IMG_0846J’appelle American « german » wash?

IMG_0847Vive les sacoches Ortlieb, bien waterproof! Normal, made in Germany.

J3 : Offingen – Donauwörth ( 65km)

On part sous le soleil et cela fait chaud au cœur plus qu’aux mollets. Les batteries sont rechargées. Nous poursuivons à travers la campagne et nous ravitaillons dans la jolie ville de Dilligen. On avance, on avance et on avance et on voit 65km au compteur. On tourne dans la ville de Donauwörth pour ne jamais trouver le camping, inconnu des habitants également. On finit dans une nouvelle auberge de jeunesse. Alors un grand bravo à notre Gandhi car il assure et il nous épate. Son rythme de pédalage était une inconnue pour nous et nous sommes agréablement surpris. Le mot est faible. Cela nous paraît normal, mais enchaîner ces étapes avec un vélo 20 pouces et seulement 4 vitesses, plutôt pas mal pour un coco de 7ans et pas encore toutes ses dents. On mesure cette performance, qui n’était pas du tout recherchée, aux regards étonnés et ébahis des personnes rencontrées sur la route. On ne compte plus les pouces levés des personnes qui nous dépassent, les bravos, les questions… le contact est surprenant!  Alors merci à notre coco, et aux 2 petits. Petite dédicace également aux boys de Solidream, car Gandhi a souvent fait référence à eux et pendant les périodes difficiles, ils ont souvent servis d’exemples, à notre échelle familiale bien sûr.

IMG_0890Tout schusssssssssss…

IMG_0856…et un col de 3ème catégorie… non quand même pas! Il relance simplement.

IMG_0860Pour les accros.

IMG_0916« Papiers svp! »

IMG_0887Dilligen, interdit de stationner ma chérie!

IMG_0877Convoi exceptionnel.

IMG_0938Donauwörth

IMG_0941Sur son transat?

IMG_0970Petit coup de chaud?

IMG_0974Mais on perd la boule!

IMG_0929… et ça repart!

J4 : Donauwörth – Neuburg (45km)

 On traverse la ville à l’heure du marché et de l’ouverture des boutiques… avec le soleil… toujours bien présent. Cette étape est marquée par de petites montées, côtes ou côtelettes mais qui tirent dans les cuisses et un début de tendinite au genou arrive pour le papa. Nous devrons mettre le pied à terre et pousser les chars d’assaut. Gandhi finira l’étape sur le follow-me. On rencontre des Suisses et on discute un peu. Nous partageons même quelques tours de roues. Ils nous prennent en photo… un truc de ouf… Je pense que nous serons dans pas mal d’albums de vacances car pendant que les paparazzis shootent sur la Côte d’Azur, de simples touristes prennent des clichés d’une famille française à vélo… un peu curieuse.

IMG_1023« Mais poussez ma soeur »…

IMG_1020Semi remorque prêt!

IMG_1004Dommage, on aime pas la bière.

IMG_1000On retrouve le Donau (Danube)

IMG_1032« Very schön les châteaux » bavarois.

IMG_1055Récolte en vue?

J5 : Neuburg – Vohburg (45km)

 On quitte le camping. A ce sujet, les campings sont très décevants en Allemagne comme en Autriche car souvent sales, mal équipés et très chers. Pourtant, ils sont très fréquentés. Il faut donc laver du linge, alors nous louerons un appartement pour une nuit, à un expatrié tchèque. On traversera la grosse ville, industrielle d’Ingolstadt et Titi finira même par guider un groupe de mamies néerlandaises perdues.

P1070963C’est Relax!

P1070933C’est atelier catch maintenant!

P1070955Gavroche? Il me semblait qu’il s’appelait Arthur celui-là!

J6 : Vohburg – Kelheim (38km)

 On décolle tardivement car on a bien du mal à réveiller les troupes ce matin. Et 1ère crevaison pour Gandhi. Pas très étonnant car le pneu est bien entamé et les chemins sont légions sur cette partie du tracé. On prend l’option chemin tout terrain pour cette étape et on fait vraiment du 4×4. On prendra le bateau à l’abbaye de Weltenburg pour 20 minutes. La bière coule à flot sur l’embarcation. On rejoindra l’auberge sur les hauteurs de la ville et quelles hauteurs!!!  Une bonne côte à 22% pour finir. Oui, oui 22%. On finit exténué mais une nouvelle fois fiers de Gandhi et Arthur. Le grand a poussé à l’arraché son vélo sur cette pente et Arthur appuyait par l’arrière. On voyait les mollets des bambins se contracter ! Comme dit Gérard Holtz, « vive le sport » et pas sur Antenne 2 là, c’est en direct de Kelheim.

 IMG_1150Petite alternative bateau…

P1070968Embarquement immédiat. Tout est là.

IMG_1170BG.com

IMG_1180« Notre peuple vaincra »…

IMG_1120« Allô, mirabelle écoute! »

IMG_1121Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

J7 : Kelheim – Regensburg (38km)

 On termine notre première partie et nous allons nous octroyer un premier jour off à Regensburg (Ratisbonne pour les nostalgiques). On roule sous un gros soleil pour boucler ces premiers 310km. La route est très fréquentée car nous croisons de nombreux Allemands du dimanche qui alternent entre biergarten et baignade. Nous sommes ravis de voir cette culture du vélo bien ancrée mais parfois surpris du manque de courtoisie par certains agités de la pédale.

IMG_1224Regensburg et l’hôtel de ville.

IMG_1233« Garde à vous Cruchot! »

IMG_1200Petit dessin animé et un peu de confort après une bonne journée de pédalage. C’est aussi ça les vacances.

IMG_1193Prise de notes, roadbook, préparation de l’itinéraire de demain, la dur vie du cyclo-voyageur. Merci encore à Cartovélo pour les superbes guides bikeline.

IMG_1190Un nouveau débarquement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *