Eurovélo 6 – Linz -Wien (4/4)

Linz – Wien (4/4)

 J15 : Linz – Au (27km)

Notre plus petite étape et nous retrouvons un camping avec THE parc de jeu. On prendra une journée off pour l’intendance et pour que les petits s’amusent tranquillement. Gandhi a trouvé un nom à son fidèle destrier. Ce sera MAX. Pourquoi ? Max la menace ? Vitesse maximum ? Mad Max ? A vous de choisir… On traversera au passage le joli village de Mauthausen, au passé contrarié. (cf : le camps de concentration sur les hauteurs du village).

 IMG_1360

Joli village de Mauthausen…

IMG_1358… sorti d’un comte de fée?

IMG_1374Droit devant!

Zoom : Le 8 août 1938, Himmler ordonna de transférer quelques centaines de prisonniers de Dachau vers la petite de Mauthausen, tout près de Linz. Le but de ce transfert était de construire un nouveau camp afin de fournir une main-d’oeuvre gratuite à la carrière de pierre « Wiener Grabben » située à proximité immédiate. Jusqu’en 1939, le travail de ces prisonniers consista essentiellement à construire les baraques et les quartiers d’habitation SS. En tout et pour tout, le camp principal de Mauthausen était constitué de 32 baraques entourées d’une enceinte barbelée placée sous courant électrique à haute tension, de hauts murs et de plusieurs miradors. Suite au nombre extrêmement élevé de prisonniers entassés dans le camp principal, Franz Ziereis, commandant du camp, ordonna d’agrandir l’enceinte du camp vers le nord et l’ouest. Cette partie du camp fut appelée le « Camp russe ». Les juifs hongrois et les prisonniers de guerre russes y furent placés et durent y survivre en plein air, sans aucune possibilité de s’abriter du froid et de la neige. Il fera entre 120 000 et 150 000 morts.

J 16 : Au (off)

Lessive, jeux, repos, courses… on ira entre hommes au supermarché. Repas au biergarten où les petits dégustent une bonne Wurst. Avec Gandhi, nous explosons le record de vitesse de Sherman avec une pointe à 38km/h.

IMG_1372Arrivée sur le « fillllllllllllllll ».

IMG_13655 à la suite!

IMG_1368La famille au complet…

IMG_1371Jeu et calin…

J17 : Au – Willersbach (46km)

Nous reprenons les routes tranquilles à travers la campagne. Le paysage est de nouveau encaissé et nous jonglons entre les gouttes. On passe la ville de Grein et plantons notre tente dans un camping qualifié… euh, comment dire ? OCNI (Objet campinesque non identifié). Il faut traverser la route pour aller aux « sanitaires » du restaurant. Charmant non ? Au moins, c’est propre et pas très cher pour une fois. Positivons.

 IMG_1376Je vous salue César… et elle pose maintenant pour les photos… non mais dit!

IMG_1394Je scrute. Mais où puis je trouver un parc de jeux!

IMG_1395Papa, on t’attend!

IMG_1389Il en manque 2 et le compte est bon.

IMG_1391Au pilori vilain.

IMG_1396Micro « KAPELA »

J18 : Willersbach – Melk (36km)

Magnifiques paysages. On se fait doubler sur la fin par 3 jeunes furieux qui crient « it’s my dream to travel with my family like you ». On les retrouve plus loin et ce sont des Français. On tape la discute sur quelques kilomètres puis nous larguent… bonne route ! Gandhi finira avec des crampes ce jour là et une petite baisse de moral. Se dresse devant nous, l’abbaye de Melk, une splendeur. Mais l’arrivée au camping nous refroidit. On ne fera donc pas de jour off ici. En allant aux sanitaires, on a la sensation d’aller se laver sur une aire d’autoroute, avec les odeurs qui vont avec. Nous ne sommes pas des routiers. Alors, demain visite puis on trace !

P1080159On bronze déjà?

Zoom : L’abbaye de Melk est une célèbre abbaye bénédictine de Basse-Autriche, faisant partie de la congrégation bénédictine d’Autriche. Située dans la région touristique de la Wachau, elle surplombe la ville de Melk, et le Danube. Bien que l’abbaye ait été fondée au XIe siècle, les bâtiments actuels datent de l’époque baroque, ils sont l’œuvre de l’architecte Jakob Prandtauer. Après sa mort, en 1726, les travaux sont achevés d’après ses plans par son élève Franz Munggenast. Elle est très bien restaurée aujourd’hui et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, d’où cette grande fréquentation et les haltes de bateaux de croisière sur le fleuve.

IMG_1408Abbaye de Melk

IMG_1410Maman fait la leçon.

IMG_1426intérieur majestueux. J’aurai dû être bénédictin moi!

J19 : Melk – Krems (39km)

On avait prévu de faire cette partie en bateau mais Titi voulait pédaler davantage. Elle a donc alors « acheté » les enfants avec des promesses de glace et une comparaison douteuse. Je cite, Titi à Gandhi : « tu préfères faire du sport, te promener et manger une glace » ou «  prendre le bateau avec des vieux qui boivent de la bière et qui parlent fort »… On en dira pas plus. Mais ne la blâmons pas car le paysage est grandiose ; Nous sommes dans la région de la Wachau, au milieu des terrasses, des vignes et des vergers. C’est la région des abricotiers. C’est tellement plus sympa de ça en vélo. Elle a eu le nez fin.

 IMG_1443On grimpe?IMG_1439Les terrasses de la Wachau

IMG_1447Une petite confiture?

P1080154Et là ça grimpe…

P1080157…ahhhhhhhhhhhhhhhhhh, c’est mieux!

IMG_1454Ne touche PASSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS!

J20 : Krems – Tulln (47km)

On fuit l’orage l’après midi après une matinée très lourde. Gandhi fonce et avalera les 46km comme une lettre à la poste. On plante la tente juste avant les gouttes.

  IMG_1464C’est où?

P1080115Il y a des matins comme ça… où tout va bien… et même très bien. Quel sentiment de liberté!

J21 : Tulln – Wien (38km)

On sent le dernier départ à vélo. Les estomacs se nouent un peu. Si j’avais écouté Titi, nous serions allés jusqu’à Budapest… Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Il y a énormément de onde sur la route car c’est dimanche. On arrive par le grand îlot artificiel de Wien (ou Vienne en français) où les naturistes promènent les kikis en toute liberté. Je vous laisse deviner de quel kiki il s’agit. On trouve l’auberge internationale de Vienne qui sera proche de la Gare Franz Joseph.

IMG_1466Dernier départ.

IMG_1473A nous deux, on peut reconstituer un pied complet je pense.

IMG_1471Beau score les petits

IMG_1469Dernière vue sur le Danube, on arrive à Wien.

Ce qui fera un petit 805km. Un bon échauffement avant de nouvelles aventures.

J22 : Wien (off)

Visite de la vieille ville, du château… et dernière soirée à l’arrache comme on les aime. On se couche tôt car demain levé à 5h45 pour le train vers Passau de 7h26.

IMG_1527Beau château… Mais où est Sissi?

IMG_1513Notre guide.

IMG_1485Un café fleuri?

IMG_1488Visite… très « potable »

IMG_1511No comment, le superbe sourire est à la mesure de la glace!

J23 : Wien – Passau – Munich – Ulm (Train)

On charge tout le matériel… (les vélos, les 14 sacoches, les 3 enfants … et tous les rêves en tête).

On fera 4 changements finalement jusqu’à Ulm où Claudia vient nous récupérer. On passe une dernière et non moins délicieuse soirée avant le retour en France.

P1080216On fait la queue pour récupérer son vélo…

P1080217Ouf, plus que 2 changements!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *