Vélodyssée 2013

 Vélodyssée (La Rochelle – Royan: 254km).
 
Tout commence par un petit resto en amoureux, choix de l’itinéraire, des campings, des visites… Mais le meilleur est à venir.
J1 : Île de Ré (4h17 – 57km – 30.5max – 13.4moy).
Après une journée piétonne dans La Rochelle, escapade pour l’Île de Ré. On embarque depuis le camping en passant par chez Sylvie (membre du réseau CCI: www.cci.asso.fr)qui nous garde la voiture pendant notre périple. Puis on empreinte le pont de 3km et voilà l’Île qui s’offre à nous. C’est une belle mise en jambe avant le départ chargé de demain. Arrêt à La Flotte, Saint-Martin en Ré…
Je pense, donc……….. je suis.
Vous avez dit « décontractée? ».
Prêt pour l’embarquement.

J2 : La Rochelle – Rochefort (3h44 – 51km – 32.5max – 13.7moy).
Chargement effectué et départ sous la pluie du camping. Nos 60-70kg par vélo sont fixés et il n’y a plus qu’à pédaler maintenant. La sortie de La Rochelle est très belle le long de la mer. Le soleil est arrivé et on commence à avaler les kilomètres sans problème. Passage par Châtelaillon pour arriver à un camping à 4km de Rochefort. Pas bien placé du tout mais pas bien du tout! On se croirait sur une aire d’autoroute. Ajouté à un feu de caravane. C’est chaud. Mais la fatigue ne nous empêche pas de dormir comme des bébés. Enfin, surtout les hommes  car pour la maman c’est plus compliqué.
Tel père tel fils.
VIDANGE
Une petite sieste après le festin? Non, on roule Gandhido!
Beau duo… ou? Belle paire. A vous de choisir.
Comme disait Francis Cabrel… « la cabane du pêcheur ».
Il est bien content celui-là………….ou bête? Finalement, je crois que c’est un imbécile heureux. Tout comme son père quoi.

J3: Rochefort (14km)
Journée light. On a pris l’option de dormir 2 nuits d’affillée dans les campings afin mener un rythme pépère et cool pour toute l’équipe. Donc, petite journée à Rochefort avec visite de la ville et de l’Hermione. En rentrant le soir, on éclate un pneu de la charrette mais tout va bien. 
On ne fait pas le poids là!!!
Comme on dit au Québec, « pause Casse-croute ».
Oui oui, nous sommes arrivés à Rome les enfants!
En avant marin d’eau douce (Hermione’s touch).
Tout simplement……………………………. BEAUX.

 Tu les manges enfin tes raviolis ma chérie..
A table.

J4: Rochefort – Marennes (3h51 – 54km – 34.4max – 14moy).
Juste au moment de partir, on remarque une nouvelle crevaison sur la monture de Titi. Pas de soucis, on refait le plein chez notre copain du moment: Decathlon. On quitte Rochefort et on mange……………………….. enfin à Tonnay-Charente. On a pris l’option de faire l’impasse sur le petit déj et de « bruncher »… On empreinte une voie verte bien sympa et ombragé jusqu’à l’écluse de Bellevue. Goûter, photos et micro sieste (2min30 top chrono… je vous jure). On reprend la route par les marais et nouvelle crevaison pour Titi. Comme ça, pas de jaloux. Tous ses pneus ont cédé à la force du bitume et des cailloux. Les cygognes, les loutres… nous passent bien le bonjour et arrivée à Marennes.
Crevaison n°3. Heureusement, les mecanos sont au taquet.
Arrêt au stand et c’est reparti.
Sur notre « chemin de croix ». Beaucoup moins fatiguant finalement.

Même « loin », la Normandie est toujours là.

Gueule de bois en perspective…

On refait le monde mon frère?


Il chevauche une autre monture

Au complet chef.

Mais qu’avons-nous mis dans sa « gourdasse »?

Seuls dans les marais.

Première photo de Gandhi… oui je sais, il aurait pu choisir un meilleur sujet…

Campement établi… maintenant, on mange!

J5:  Marennes (16km).
Matinée piscine pour les loulous pendant que papa fait la lessive et de la mécanique. Puis visite de la cité de l’Huître et Diner au port de Cayenne: Moule frite traditionnelle, quand je vous dis produit du terroir, c’est bien terroir, miam, miam…
 Et une moule au curry… UNE!

J6:  Marennes – Royan (4h04 – 56km – 34.8max – 13.9moy).
Sans doute la plus belle étape de notre parcours. Une bonne 15aine de km dans la forêt de pins pour débuter et déjeuner pas trop loin de la plage. Puis rencontre avec le littoral et les premiers phares. Gandhi roule comme un chef. Les jumeaux ne demandent qu’à prendre la place du frère sur le vélo suiveur mais maman dit NON. Elle n’a pas envie de récupérer le grand… et donc le plus lourd. Mais cela nous laisse présager les aptitudes des 2 cocos qui ne demandent qu’à suivre.
 

En mode bûcheron.

… à l’arrêt mais toujours au complet.

Petite pensée aux camarades de Solidream à la veille de leur retour!
http://solidream.net

Maman met la « nitro »!

Assistant prise de vue 1ère équipe…

Le maillot de bain est bien dans la sacoche. Pas de soucis.


C’est toujours plus facile en descendant, non?

Le théâtre de guignol est ouvert.

… c’est l’entracte.

Au menu de ce soir: POISSON?

Un nouveau « tapis ».

J7:  Royan (6km).
Dernière journée entièrement consacrée aux bambins avec la visite du zoo de la Palmyre, l’un des plus beaux d’Europe. C’est la surprise de fin de séjour pour féliciter les petits de leur bonne conduite et encourager Gandhi à poursuivre l’aventure. Il a fait 228 des 254 km, à la force de ses petits mollets… et toujours avec enthousiasme. Profitons-en avant que l’adolescence arrive… vite, vite, vite… enfin pas trop car tout le monde doit suivre.
 


Petite récréation à la gare de Saintes avant la rentrée mon coco.

Papa, on rêve de tour du monde…

Un peu de patience les enfants. Promis, on repart « demain »… euh… en tout cas bientôt. Très bientôt.

Plus d’infos sur l’itinéraire complet (partie française):
http://www.lavelodyssee.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *