La Somme

15 novembre 2020 | Par Paulo | Modifier

Voilà une idée bien saugrenu de partir dans la Somme. A 15 km de chez mes parents, si loin durant ma jeunesse et si proche aujourd’hui. Mais quel plaisir! Les premiers repérages seront donc sur la voie verte du Vimeu, à l’arrivée des beaux jours de mai et juin. Pour un printemps déconfiné mais pas déconfi! Entre escapades , boucles ou en itinérance.

J1: Rambures / Oisemont – Long

On part de Oisemont à la travers le Vimeu et jusqu’à Long. C’est roulant, paisible et reposant finalement. Au milieu de la vallée de l’Airaines et des Marais de Longpré. Une bien belle découverte.

Top départ depuis Oisemont
Maison des Marais Longpré
Sur la voie verte du Vimeu

J2: Abbeville / Long

On part depuis la gare « Art déco » et on file vers l’Est. De superbes aménagements du département en passant par Pont-Rémy, et Long. Une écluse, un château et une remarquable verrière vous attendent!

Belle découverte avec ce château de Long
Je crois que le ciel est bien bleu…
Vers Pont-Rémy
…encore quelques km!

J3: Saint-Quentin / Dury

  • 31.8km – 1h53 – 16.8 km/h moy – 24.8 max

On roule depuis les Sources de la Somme, avec un boucle via le canal de Saint-Quentin. Il fait chaud. Normal, c’est la canicule. On dépasse les 42°! Nuit bien agréable aux Roulottes La Verdine (www.roulotte-la-verdine.com). Saint-Quentin est une ville bien agréable, avec un centre Art déco qui mérite le stop!

Aux sources de la Somme et du périple
On boit un coup?
Envie d’une toile?
Devant le Bistrot de la Mairie

J4: Dury / Ham / Péronne / Sailly-Laurette

  • 89km – 5h12 – 17km/h moy – 37.2 max

Grosse étape… toujours sous la canicule. On passe par Ham et son château , une ancienne prison qui a vu passer dans ses geôles un certain Louis-Napoléon BONAPARTE. On roule au coeur du pays de la patate et du choux. « Du ch’ Nord quouéééééé »! On rejoint le Canal du Nord après Buverchy et on file jusqu’à Péronne pour le Pique nique. Cité mémoire avec son historial (www.historial.fr) et son centre Art déco. Puis cap à l’Ouest, le long de la Somme. De beaux aménagements et ça roule tout seul. On décroche parfois comme à Suzanne et Cappy… mais pour le plaisir de découvrir un château ou une église et éviter une zone de pêche réservée. Car là, ça pêche … et de tout. Rangez les cannes et filez jusqu’à Sailly-Laurette. Une nuit réparatrice au superbe Gîte d’Adrien: Somme-Where et labellisé accueil-vélo en plus.

Château de Ham… mais on ne va pas en faire tout un fromage!
Albert, sur la Véloroute de la Mémoire
Mémorial australien de Villers-Bretonneux
Cimetière militaire français de Puiseux
Arras et ses places… l’Artois made in Flandres

J5: Sailly-Laurette / Amiens

  • 35.8km 2h20 – 15.3 km/h moy – 28.8 max

On reprend les chevaux et on poursuit dans la Vallée de la Somme jusqu’à Amiens. On passe par Corbie, traversée plus tôt en mai, en faisant la Véloroute de la mémoire depuis Arras. On entre dans la capitale picarde par les Hortillonnages et « Ché cafouilleux d’ Camon ». L »équipe se sépare et déambule dans les rues de la ville. Cathédrale Notre-Dame, quartier Saint-Leu… c’est toujours sympa Amiens!

Ché cafouilleux d’ Camon
Etangs de la Barette
Dans les hortillonnages
Quartier Saint-Leu
Sur les terres de Jules Verne

J6: On poursuit les repérages vers la Baie de Somme avant de filer vers Dunkerque… mais ça, c’est une autre histoire.

Arrivés à la mer et la Vélomaritime.

Un grand merci à Dorothée MARECHAL de la Somme pour le soutien logistique, à Adrien pour l’accueil à Sailly-Laurette et à Mme FOULON pour le train-stop à Dury… et aux cousines Aurélia et Manuela pour la soirée et la matinée en barque… On reviendra les filles!