Concept

Un concept, 4 thèmes et 2 échelles

 

Notre idée porte sur un concept un peu « particulier », voire un peu fou pour certains.  Mais rien de vraiment original car beaucoup de nos compagnons de route font ça, depuis des années et vont continuer à le faire. Le voyage à vélo se démocratise et se développe depuis plusieurs années. Je pense que ça ne va pas s’arrêter là ! Le but est de faire du vélo itinérant en associant au maximum notre vie de famille et le partager avec un grand nombre de personnes. Ce choix tourne autour de 4 thèmes (axes): vélo, environnement, patrimoine et famille. Le tout à deux échelles : locale ou mondiale. Les voyages et les escapades se déroulent aussi bien à notre porte, dans notre région normande qu’à l’autre bout du monde pour les futurs projets, plus ambitieux. Le but est également d’échanger et communiquer autour de tout ça…

Les thèmes :

Vélo: ainsi, nous faisons du sport. Pour notre bien être, c’est la première option choisie par la famille. Pourquoi plus le vélo que la marche? Tout simplement parce que nous préfèrons ce moyen de locomotion. Il nous permet de couvrir de plus grandes distances sur un temps donné. Nous n’avons aucune prétention et nous recherchons aucune performance sportive. On trouvera toujours un itinérant qui va plus vite ou plus loin. Mais le but est d’associer une activité physique et l’occupation des enfants. Chacun va à son rythme. C’est pourquoi nos étapes peuvent faire entre 40km et 70km par jour maximum, à une moyenne de 12-18km/h en fonction du dénivelé, des activités et du chargement. Nous sensibilisons également à la pratique du vélo en général. Dans notre quotidien. Cela va du trajet Ecole-maison, aller chercher sa baguette de pain, se faire livrer des colis par des cyclo-fret, informer les jeunes car oui, l’avenir, ce sont eux!). C’est pourquoi, à l’ère des sociétés « métropolisées » à plus de 75%, le vélo en ville devient incontournable. Nous soutenons les nombreuses associations comme Guidoline à Rouen ou Kebi.
Canal de Bourgogne
Environnement: notre but est d’aborder cette démarche avec une « démarche écologique ». Attention, nous ne voulons pas nous poser en grand défenseur de l’environnement et donneur de leçon. Mais nous cherchons simplement à faire attention à nos déplacements ainsi qu’à notre consommation quotidienne (ex: on privilégie les produits locaux et de saison).
Moutarde de Dijon
Patrimoine: voilà une petite particularité par rapport à de nombreux  itinérants. Etant profs d’HG, nous sommes particulièrement sensibles à la découverte du patrimoine. C’est pourquoi nous écourtons parfois certaines étapes ou décrochons des grands itinéraires pour atteindre certains sites. Nous avons trop souvent croisés des camarades qui nous disent, « ah nous, on avance… je préfère pédaler plutôt que visiter ». Nous, nous optons pour l’association des deux.
Au château d’Ancy-le-Franc (Bourgogne)

 – Famille: on essaie dans la mesure du possible partager ces expériences avec nos enfants. Ayant 3 enfants en bas-âge, il n’est pas toujours facile de pouvoir embarquer tout le monde. Avec l’arrivée des jumeaux, nous avons dû nous adapter et reporter certains projets plus ambitieux. Nous essayons aujourd’hui de nous arrêter dans des airs avec des jeux pour enfant ou de s’installer dans ces campings offrant certaines activités (piscine…). Il faut comprendre que passer 4 ou 5h dans une remorque ou sur un vélo enfant par jour peut-être pesant.

8mois, la première sortie des bébés (… à l’époque)
Notre objectif est donc de prendre en compte l’un de ces critères ou de les associer.

Les échelles

– Locale: en géographie, on appelle ça une approche multi-scalaire. Mais arrêtons les mots barbares. En fait cela veut dire que nous pouvons prendre du plaisir près de chez soi. Certains ne jurent que par les contrées lointaines mais en oublient leur milieu locale. On peut découvrir le monde sans connaître sa région et son pays. Or , notre environnement le plus proche fait partie de cette planète. Chacun fait comme « y veut »!.  Nous optons pour les deux dimensions quand nous pouvons. Notre objectif est de découvrir et prendre du plaisir avant tout. Ouvrir la porte du garage, enfourcher nos montures et ZOU!

IMG_1786Les batteries de Longues-sur-Mer (Près d’Arromanches)

« Mondiale »: mais il est important également de voir un peu plus loin et ne pas rester autocentré sur notre contrée pour tomber dans un chauvinisme bien à la française. Bien sûr que notre pays est beau, mais il existe bien d’autres régions et des cultures à « explorer » et partager. Un peu d’exotisme n’a jamais fait de mal à personne. Tout simplement pour des « plaisirs d’ailleurs ».

IMG_1004En Allemagne

Echanger

Dernier angle également, c’est d’échanger, communiquer et partager nos découvertes, nos valeurs. C’est pourquoi, nous participons à des ateliers, des rencontres ou des salons sur le thème: Voyager à vélo, avec des enfants. C’est pour répondre à la question souvent posée, « Mais comment vous faites? » C’est bien plus simple qu’on peut le penser.  Alors nous donnons quelques petits coups de pouces et nous apprenons également lors de ces rencontres avec d’autres cyclos. Nous donnons et recevons. Enfin nous pouvons parfois rédiger des articles ou des compte-rendus de périples, petits et grands dans des magazines ou revues (ex: Carnets d’aventures…).  Différents supports sont utilisés. Nous sommes pas férus des nouvelles technologies et médias mais comme disent nos élèves: « monsieur, il faut vivre avec son temps… ». C’est pourquoi, nous communiquons via ce site ou les réseaux sociaux (https://www.facebook.com/cycloone76 ou https://twitter.com/cyco4). Afin de soutenir ces projets, une association LES ROUTARDS DU TEMPS a été créée et enregistrée auprès du Journal officiel. Ainsi, vous pouvez adhérer à cette démarche et apporter votre contribution, morale ou financière. Donc n’hésitez pas à entrer en contact avec nous.

affiche-cafe-voyages-famille1Roulez jeunesse!

2 réponses à Concept

  • Je trouve votre texte de présentation plein de simplicité et très agréable à lire. (Je n’ai rien de plus à dire, mais voilà, comme je l’ai pensé dans ma tête pendant que je lisais, autant vous le dire par écrit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *